Hanoï, ville trépidante

Hanoï, ville trépidante

Le voyage se termine et Hanoï sera le lieu de notre dernière nuit au Vietnam. Nous avons fait plusieurs passages dans la capitale, notamment pour prendre le train vers Sapa. Ce train de nuit qui marquera les esprits, notamment au retour, car loin d'avoir la couchette "deluxe" promise sur notre billet, nous allons nous retrouver dans une cabine où des milliers de personnes ont déjà posé leur tête. Mais Hanoï, c'est surtout une ville agitée, bruyante où tout grouille dès 4 heures du matin et ne se calme qu'à 23 heures. Peu de verdure, mais quelques lacs viennent agrémenter cette cité en expansion. Pour échapper à la cohue, certains vont près du fleuve rouge, notamment les mariés pour y faire leurs photos. Les rizières alentour sont grignotées par les nouveaux ensembles d'immeubles et des quartiers entiers sont en train de sortir de terre. Cette effervescence reflète les 7 à 8 % de croissance annuelle de ce pays en plein bouleversement. RDV dans les rues où les trottoirs appartiennent aux motocyclettes et aux restos de rue.

Hanoï, ville trépidante

Mais les vélos ont encore aussi quelques années devant eux...

Hanoï, ville trépidante

Boudin ou saucisse ???

Hanoï, ville trépidante

Le musée ethnologique nous a permis de découvrir les ethnies du Vietnam et leur habitat

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Toute ressemblance avec .... quoique, je me comprends!

Hanoï, ville trépidante

Statues autour d'un tombeau qui représentent les scènes de la vie quotidienne

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Une petite séance pour voir des marionnettes

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Le trottoir est la grande cuisine du Vietnam

Hanoï, ville trépidante

Made in china...

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

La version luxe à l'aller

Hanoï, ville trépidante

La face B du 45 tours, beurk

Hanoï, ville trépidante

Gloups!!!

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Mais nos "Apollon" ne perdent pas le sourire et le sens de la dérision

Hanoï, ville trépidante

La brune ou la perdrix rouge???

Hanoï, ville trépidante

L'objet culte et bichonné, signe de réussite

Hanoï, ville trépidante

Resto de rue avec un décor unique, chaise en plastique bleu

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Philou s'est offert un coiffeur...enfin c'est ce qu'il a dit...


Si, Si mais elle a voulu me masser le cuir avant (chevelu bien entendu!)

Hanoï, ville trépidante

La dure vie des piétons à Hanoï

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

On regrette déjà la fabuleuse cuisine asiatique

Hanoï, ville trépidante

Au bord du fleuve rouge avec Julie la maman de Mathilde une petite copine française rencontrée au Laos et qui vit à Hanoï

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Séance photos pour les filles

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

ça c'est pour justifier le prix exorbitant d'un photographe professionnel

Hanoï, ville trépidante

Au pardon, il y aussi des tabourets rouges

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Hazard de la vie, nous croisons à nouveau , la femme thai du passage de la frontière...


Quand on vous dit que le monde est petit...

Hanoï, ville trépidante

Finalement le bleu est quand même plus tendance...

Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante
Hanoï, ville trépidante

Votre commentaire sur 'Hanoï, ville trépidante'