Presqu'île de Valdes 9 novembre

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Nous voici arrivés à Trelew, aéroport proche de la presqu’île de Valdès, grand parc national d’Argentine où sur une superficie de 360 000 hectares des animaux vivent protégés de l’urbanisation. Ils ne sont pas épargnés par les touristes que nous sommes et qui viennent d’un œil curieux les observer. Mais vous verrez au fil des photos que ces animaux sont paisibles et que notre regard aiguise aussi leur curiosité, car ils ne sentent pas menacés par notre présence.

Notre bestiaire s’agrandit et les superlatifs s’accumulent, car comme disent les enfants « quand c’est pour de vrai », cela fait quelque chose.

Comme souvent en Argentine, les belles choses se méritent, et nous voici repartis sur la piste pour découvrir tous ces trésors de la nature.

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Les éléphants de mer :


Vous pouvez observer le mimétisme que l’homme adopte vis à vis du monde animal. Ne cherchez plus d’ou vient notre propension au pile/face durant l’été. 


Notez que la mode est aux rondes,  les squelettiques n'ont pas accès à ces plages de rêve...

Presqu'île de Valdes 9 novembre

La Baule en juillet... dixit Philou biensur

Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre

Et là Damgan...

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Il y a aussi des séances d'intimidation... Serait-ce celui qui a la plus mauvaise haleine qui l'emporte ??? Il faut savoir que l'alimentation uniquement à base de poissons de ce carnivore de la famille des phoques est un atout pour se faire une haleine des plus odorantes...

Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre

Le lion de mer :


Nous avons manqué la colonie, un des regrets de Philou. Je pense que ce regret vient surtout une nouvelle fois de la ressemblance. Vous trouvez pas. Pelage abondant, fierté à peine dissimulée, un rien snob…et ce petit quelque chose qui vous rend supérieur… Allez haro sur la caricature.

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Le « pingoin » de Magellan ou manchot devrais-je dire car en français, c’est ce terme qui est approprié. Le manchot vit uniquement dans l’hémisphère sud.


Ce petit animal vit en colonie. Le couple a un nid, choisit par le mâle qui arrive 1 mois avant la femelle pour le choisir. Ils se relaient ensuite pour couver leur oeuf. Pour se nourrir ce petit animal est capable de parcourir jusqu’à 600 kms. Autant dire que si ces ailes se sont atrophiées, il est resté un excellent nageur. 

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Sur la côte nord, on a plus de distinction et on est moins grégaire...

Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre

Les baleines franches australes et leurs petits.


 


Elle vient dans le Golfe Nuevo que forme la presquîle de valdès pour se reproduire et mettre au monde son petit. Le temps de gestation est d’un an et elle reste trois ou quatre mois ensuite pour élever son baleineau à l’abris des prédateurs. Ce baleineau tête jusqu'à 125 litres de lait par jour


La population des baleines semble en constante regression, de 7000 en 2001, elles ne seraient plus que 6000 aujourd’hui.


Quant à ses mensurations, c’est une géante qui peut mesurer jusqu’à 14m et peser 35 tonnes. Le mâle est plus petit que sa compagne…

Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre

Un des accompagneurs sur le bateau nous a expliqué qu’il y a un mois des orques ont attaqué les baleines qui sont venues se réfugier tout près de la côte. C’était un événement inédit car l’orque ou « baleine tueuse » est un terrible prédateur et ne s'approche pas habituellement si près des côtes.

Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre
Presqu'île de Valdes 9 novembre

Mais c’est en toute tranquillité que cet après-midi là nous avons observé cette reîne des mammifères qui peut si elle le souhaite avoir plusieurs « maris ». Elles séjournent dans ce golfe du mois de septembre au mois de décembre et on en a dénombré jusqu’à 700, notamment en septembre.

Presqu'île de Valdes 9 novembre

Et pour finir le cormoran impérial...

Commentaire

guibert's de guibert's (9 avis) - 20-11-10 21:12

coucou

et bien vous voilà avec pleins de nouveaux amis - sympa les prochaines teuf du grand foug. ce soir c'est france argentine au rugby sur f2 donc nous pensons bien fort à vous - continuez - c'est magnifique

toujours pas d'enguelade !!!!!!

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'Presqu'île de Valdes 9 novembre'