El Calafate 3 Nov

El Calafate 3 Nov

3 Novembre

Nous « descendons » toujours plus au sud en Patagonie. Notre point de chute est El Calafate. Philou vit une arrivée tendue, car nous n’avons ni voiture de location, ni de nuit réservée… Notre logisticien en chef a un léger coup de stress et ne s’y laissera plus prendre. Heureusement le reste de la famille est zen si ce n’est le ras le bol d’être à l’aéroport (le philou : la logistique c’est ce qu’il y’a de plus difficile, faut savoir le reconnaître !). Finalement nous prenons un bus qui fait la liaison vers le centre ville et dégotons une voiture à un prix nettement plus intéressant que les propositions reçues à l’aéroport, comme quoi il faut savoir prendre les choses avec philosophie…

Etant dans un hôtel, ce soir c’est resto et nous choisissons à nouveau une « Parilla », sorte de grill où la viande est à l’honneur. Notre pensée va vers les viandards (Diego, Jean michmuche, Pascal et autre dédé…).  Nous allons nous coucher repus…

El Calafate

El Calafate
El Calafate

 


4 Novembre Le Perito Moreno


 


Notre Ari n’est pas très content de son nouveau bolide (le Philou : elle monte trop vite dans les tours !), mais les passagers ont gagné en espace avec un coffre nettement plus grand( le Philou : c’est important le coffre si tu croises et écrase un sanglier faut pouvoir le charger !ou un titanosaure, là il faut un semi-remorque pour le charger)). Aujourd’hui direction le Perito Moreno, glacier célèbre pour être le seul, avec un glacier chilien, a ne pas « reculer » avec le réchauffement planétaire.


Petit mot « culturel » (chose promise, chose due).


Un glacier est formé de deux parties, la zone d’accumulation (là où la neige tombe) et la zone d’ablation là ou la glace fond. Un glacier c’est une compression de neige entre des montagnes. Ce que l’on voit en « noir » ce sont les morraines , roche et sédiment arrachés lors de ce phénomène de « tassement ». Chaque glacier a ses mensurations et pour le Perito Moreno c’est pas celles d’un top model : 250 km2, 170m de hauteur dont seulement 60 m émergés. Il avance de 2m par jour…pour se jeter dans le lago Argentino, l’un des plus grands du pays.


Quant aux couleurs bleutées, elles viennent du fait que la glace, fortement comprimée et donc sans oxygène, ne laisse passer que certains rayons lumineux dits de courte longueur d’onde. Nous comptons sur nos physiciens (ou les scientifiques de tout poil) pour apporter sur les pages commentaires du blog une explication plus scientifique, couleur bleue,et pourquoi pas violette etc…


Quant à l’eau laiteuse qui baigne les lacs ou se jettent « les icebergs », elle prend cette teinte en raison des sediments( argile) qui proviennent de l’érosion du glacier.


Enfin si vous regardez sur une mappemonde, vous verrez que les glaciers d’amerique latine sont parralèles les uns aux autres et s’orientent d’ouest en est, car ce sont les précipitations venues du Pacifique qui apportent la neige sur les massifs andins.


 


L’hypothèse retenue sur le fait que le Perito ne recule pas, contrairement à ses voisins comme le Viedma, est que son inclinaison est moins forte et qu’ainsi l’accumulation de neige est plus importante que la fonte sur le front du glacier. Quant à ceux qui pensent que le réchauffement climatique est une vaste baliverne, un guide nous a répondu que ces gens n’avaient qu’à venir voir de plus près ces géants de la nature au talon d’achille. En 20 ans, le Viedma a laissé apparaître un espace rocheux très imposant (voir les photos) qui était complètement recouvert de glace il y a deux dizaines d’années. De la même manière, les hivers sont beaucoup moins rigoureux et la hauteur moyenne d’enneigement était supérieure à 1m auparavant pour l’être rarement à présent.


Alors nous avons été une nouvelle fois époutouflés par ces colosses. Il y a une étrange émotion quand on sait que ce glacier existe depuis des milliers d’années et se construit chaque jour. Il y a un sentiment d’éternité, quelque chose qui nous transcende. On est minuscule, ébahi.

El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate 3 Nov
El Calafate 3 Nov

Commentaire

23h-24h : leçon de géographie de DE LA BOUERE (5 avis) - 11-11-10 00:13

Impressionnant ce glacier entouré de végétations à proximité ! Magnifiques les photos;on a également plaisir à vous voir VOUS ! et pour la leçon de géographie, merci Nolwenn,je vais pouvoir me coucher le cerveau bien rempli ! ne m'en veut pas Filou, tu as d'autres compétences ! on vous embrasse bien fort . Les Vannetais

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'El Calafate 3 Nov'